Rallye Ajolais 2016 - tylwydd

Rallye Ajolais 2016

Hot y était presque !

          Nouvelle édition du Rallye Ajolais et nouveau succès pour l'Asac Vosgien avec plus de 140 équipages engagés et bien décidés à en découdre sur les routes réputées piégeuses du Val d'Ajol ! Et alors qu'elle n'est pas vraiment prévue, la pluie vient perturber la course au milieu de la première spéciale, rendant certaines portions particulièrement délicates à négocier. De frayeurs en sorties de route, de nombreux pilotes y perdent de longues secondes, sinon tout espoir de victoire...


          En l'absence de quelques grosses pointures, comme Titi Rebout, suite à sa sortie le week-end précédent, c'est Antonin Mougin, engagé de dernière minute sur 207 S2000, qui s'en sort le mieux lors de la première spéciale, devant Jean-Nicolas Hot et David Deloy. Si Mougin remporte également l'ES suivante, Dimitri Audet crée la sensation avec le deuxième temps scratch en 106 F2000/13 ! Hélas la lutte pour la classe avec Jérémy Lanthermann se termine bien trop rapidement par la sortie des deux pilotes dans l'ES 3, créant l'interruption définitive de la spéciale. Spéciale où s'impose tout de même une nouvelle fois Mougin, alors que les routes s'assèchent progressivement. La hiérarchie en tête de course va cependant commencer à s'inverser dans l'ES 4 : Hot y impose sa Subaru devant Leuvrey - les hommes du F2000 semblent décidément en verve - et Deloy, qui distance petit à petit Potard pour la 3e place au général.


          Hot continue sur sa lancée, grignottant seconde après seconde, jusqu'à doubler le pilote de la 207 lors de l'ultime chrono ! Pourtant, un pointage en retard, conséquence d'un problème d'embrayage au parc d'assistance, et la pénalité qui s'ensuit, le privent logiquement de la victoire. C'est donc bien Antonin Mougin qui l'emportait, devant Deloy sur Mitsubishi et Potard sur Clio Kit Car. Hot se classe finalement 4e avec sa pénalité de 35", devant l'autre 207 S2000, de Caritey. Sixième au scratch, Gravier remporte la classe R2 et le groupe R, et Corberand, 7e, la classe F2000/13 etle groupe F2000. Nicolas Grosjean, premier N3, Pierre-Emile Duchêne, premier F2000/14, et Romain Humbert complétaient le top 10. Si Morel s'impose en R3, Laurent Poirot s'avère une nouvelle fois le plus rapide en N2. Roussel en N1 et Grandjean en F2000/12 empochent également un maximum de points dans leur classe respective, tout comme Eddy Marchal en A6, et le tout en assurant le spectacle sur sa Saxo terre.

          Dans la course à la qualification pour la finale de Lunéville, l'enchaînement Viviers-Pays Haut et Ajolais aura laissé des traces et de nombreux pilotes devront enfiler leur casquette de mécanicien pour remettre leurs autos en état pour les prochaines échéances locales, avec à peine deux semaines de répit avant le classique rallye de Lorraine !


          Chaque photo est indexée avec le numéro et le nom de l'équipage (recherche possible par pilote, copilote, rallye, saison...) et un tirage ou une version haute résolution sans filigrane peuvent être commandés (nombreuses tailles et supports disponibles) via la fonction "Ajouter au panier" du site. Pour plus d'informations sur les prix, les dimensions, les supports (papier, métal...), et/ou si vous n'êtes pas anglophone, vous pouvez me contacter. Je me ferai un plaisir de vous répondre dans les plus brefs délais.


           Retrouvez aussi toute l'actualité du site sur facebook et sur twitter.

Powered by SmugMug Log In