Rallye Alsace Bossue 2016 - tylwydd

Rallye de l'Alsace Bossue 2016

Bret, première !

          A seulement deux semaines de la finale de Lunéville, ce sympathique rallye de l'Alsace Bossue permettait aux pilotes de tester leur nouvelle monture, d'essayer de nouveaux réglages ou tout simplement de garder le rythme. Pour son 10e anniversaire, il proposait même une toute nouvelle spéciale le long de la Sarre, à côté de la plus traditionnelle Es du Kirchberg. Le plateau réservait lui aussi quelques suprises. Jérémy Dapoigny alignait ainsi sa 208, Daniel Forès se présentait enfin au volant de sa Porsche, Thomas Leboube faisait son retour en Clio Super 1600 après plusieurs années d'absence, et Pascal Gy retrouvait son navigateur des grandes heures Arnaud Host, pour la première sortie de sa 206 F2000/14 depuis un Viviers - Pays Haut qui avait tourné court. Tout ce beau monde se retrouvait donc sur la ligne de départ, aux côtés du grand favori et multiple tenant du titre, Paul Reutter et son habituelle 997 GT3.


          Polo allait hélas bien malgré lui inaugurer une longue série d'abandons : une durite récalcitrante l'obligeait en effet à renoncer après tout juste 200m de course. Le suspense pour le scratch était alors lancé et allait durer jusqu'au soir. Tout de suite dans le rythme et impressionnant d'attaque, Leboube reléguait la concurrence à près d'une seconde au kilomètre dès la première spéciale. Seul Eric Cunin sur Clio R3 parvenait à tenir la cadence. Sébastien Bret restait en embuscade, juste devant Forès, qui n'aura pas tardé à prendre en main sa GT2, et Mathieu Wehrlé qui sortait lui aussi la grosse attaque dès le début de course.

            La seconde ES du jour voyait Bret dégainer à son tour et faire parler la puissance de la Sub'. Leboube gardait néamoins la tête pour un tout petit dixième de seconde devant Cunin. 6e provisoire, Martin devançait tout juste la 106 de Lanthermann, qui se livrait avec Cordier à une belle bataille pour le gain du groupe F2000.

          La deuxième boucle repartait sur les mêmes bases : Leboube reprenait quelques secondes d'avance sur son nouveau dauphin Bret, qui passait lui-même devant Cunin. Peu dans le rythme sur des routes à l'adhérence changeante et avec une météo capricieuse, Dapoigny sortait et rejoignait une liste d'abandons s'allongeant.Dans l'ES4, c'était au tour de Forès de faire le scratch, alors que la pluie se faisait de plus en plus menaçante, rendant crucial le choix des gommes pour la dernière étape. Un peu plus prudent, ou bien déjà dans la gestion, Leboube rentrait au parc avec une avance à peine confortable de 5.8" devant Bret et Forès. Avec trois équipages en moins de 7", et l'apparition de la pluie, bien malin celui qui pouvait prédire le podium final...

Leboube, retour presque gagnant

          Et effectivement, la dernière boucle annonçait la couleur avec la sortie pour le compte de Leboube, qui rejoignait dans les abandons Marc Bourgeois, Vincent Forès, Jérémy Lanthermann, Olivier Mercy ou Adeline Sauffroy. Avec les multiples interventions des équipes de secours, l'ES5 était arrêtée plus d'une heure. L'ultime spéciale était quant à elle purement et simplement annulée, au grand dam d'Eric Cunin qui espérait combler une bonne partie de son retard. Dans ces conditions particulières, Mathieu Wehrlé signait son tout premier scratch, devant un José Laibe en grande forme également.


          Au final, Bret remporte son premier rallye, une victoire méritée au vu de ses gros passages, devant un Daniel Forès déjà à l'aise sur sa nouvelle auto, et un Eric Cunin sûr de sa pointe de vitesse en R3. Wehrlé échoue au pied du podium mais termine en tête de la classe N3, juste devant Cordier qui s'impose dans le groupe F2000 et dans la F2000/13. 6e du général, Garabedian remporte le groupe A au volant de sa Saxo, devant Meyer et Martin, premier en R2. Alors que José Laibe pensait avoir fait le plus dur à la régulière, un départ anticipé de 0.2" dans le dernier chrono et la pénalité de 10" qui s'ensuivait lui coûtent une place au scratch mais surtout la classe F2000/14 qui tombe de fait dans l'escarcelle d'un Pascal Gy qui n'en demandait pas tant.


          A une poignée de secondes du top 10, mais premier N2 devant Maillefert, Laurent Poirot montre qu'il faudra compter avec lui - et avec sa Saxo toute neuve et bien née - pour la finale ! En N1, malgré une course tronquée avec les diverses interruptions, Greg Defeux parvient à imposer sa 106 et termine la saison sur une bonne note...

          Dernière épreuve du comité Lorraine-Alsace avant la finale de la coupe de France des rallyes, cet Alsace Bossue, et ses nombreux aussi nombreux qu'inhabituels, risque de causer bien des nuits blanches aux qualifiés qui vont devoir remettre leur auto en état après leur sortie de route...

          Chaque photo est indexée avec le numéro et le nom de l'équipage (recherche possible par pilote, copilote, rallye, saison...) et un tirage ou une version haute résolution sans filigrane peuvent être commandés (nombreuses tailles et supports disponibles) via la fonction "Ajouter au panier" du site. Pour plus d'informations sur les prix, les dimensions, les supports (papier, métal...), et/ou si vous n'êtes pas anglophone, vous pouvez me contacter. Je me ferai un plaisir de vous répondre dans les plus brefs délais. Retrouvez aussi toute l'actualité du site sur facebook et sur twitter.

Powered by SmugMug Log In