Rallye Ruppéen 2016 - tylwydd

Rallye Ruppéen 2016

Mougin solide et efficace

          Avec une liste d'engagés forte de 125 équipages, la 29ème édition du rallye Ruppéen a fait un vrai carton ! Sur un parcours renouvelé mais toujours aussi piégeux, étroit et bosselé, sous une météo enfin un peu plus clémente, les pilotes allaient pouvoir s'en donner à coeur joie et le spectacle promettait d'être lui aussi au rendez-vous. Et de crevaisons en têtes à queue, de retournements de situation en changemenents de leader (trois en six spéciales), la lutte entre les deux favoris Mourey et Mougin sur 207 S2000 a bien tenu toutes ses promesses !


          Si le premier chrono revient à Steve Mourey, deux petits dixièmes le séparent d'Antonin Mougin. Rebelote dans l'ES 2 mais l'écart reste infime : 1,4" seulement après la première boucle. Mougin réplique dès la troisième spéciale, et prend la tête du classement pour 2.2". Las, victime d'un tête à queue dans "La Revaute", il rend d'un coup d'un seul 12" à son rival. Si tout reste possible, avec plus de dix secondes d'avance au retour à l'assistance, Mourey semble bien parti pour l'emporter. Mais au fil des passages, les cordes se sont creusées, salies et c'est finalement sur crevaison dans Lépange que Mourey doit renoncer à la victoire. Son dernier scratch, pour l'honneur, ne suffira pas à combler les 18" de perdues. Mougin rentre donc au parc en vainqueur pour 6.1" !

          Si les deux pilotes Peugeot ont logiquement et largement dominé les débats, la place sur la dernière marche du podium a elle aussi été très disputée ! Si John-Henry Hinger a su la conserver depuis la première spéciale pour une poignée de secondes, le pilote de la Subaru a dû faire face aux assauts répétés de Jean-Bernard Stirling, François Michel-Grosjean et David Edel qui en finissent dans cet ordre au scratch et s'imposent dans leur classe ou leur groupe respectif : groupe N, groupe F2000 et classe A6K. Thiery Chkondali se classe 7e au général après sa pénalité de 5" et deuxième du groupe R et de la R4. Eric Cunin (premier R3), Yoan Corberand (premier F2000/13) et enfin Franck Gravier (premier R2) complètent le top 10 d'un rallye où 76 éqipages sont parvenus à franchir la ligne d'arrivée.

          Dans les autres classes, Couturier l'emporte en A6 après l'abandon de Lanthermann dans l'ES 3 et Oriel en A7 au prix de belles attaques tout au long de la course. Lieffroy renoue avec le succès en N2, la bataille avec Poirot ayant tourné court après sa sortie de route dès l'ES 1, juste devant Wehrlé, premier N3. La N1 a elle aussi fait l'objet d'une lutte acharnée entre David et Simonin, qui l'emporte finalement pour une poignée de secondes. La A5 revient quant à elle à Grandjean sur Peugeot 106, la F2000/12 à Vuillemey, lui aussi sur 106 et la F2000/11 à Daval sur son habituelle 205.

          Chaque photo est indexée avec le numéro et le nom de l'équipage (recherche possible par pilote, copilote, rallye, saison...) et un tirage ou une version haute résolution sans filigrane peuvent être commandés (nombreuses tailles et supports disponibles) via la fonction "Ajouter au panier" du site. Pour plus d'informations sur les prix, les dimensions, les supports (papier, métal...), et/ou si vous n'êtes pas anglophone, vous pouvez me contacter. Je me ferai un plaisir de vous répondre dans les plus brefs délais.

 

           Retrouvez aussi toute l'actualité du site sur facebook et sur twitter.


Powered by SmugMug Log In