Rallye de la Luronne 2016 - tylwydd

Rallye de la Luronne 2016

Roussel en animateur malheureux

          Pour cette édition 2016, le rallye national de la Luronne, qui se dispute habituellement au milieu du plateau des 1000 étangs, avait aussi invité l'humidité sur les routes. Hormis lors du prologue du vendredi soir et des dernières spéciales du samedi, les 74 équipages engagés ont dû composer avec brouillard et averses. Déjà piégeuse sur le sec, l'épreuve allait devenir redoutable pour les hommes comme pour les mécaniques et seules 46 autos voyaient l'arrivée. Entre les habitués des joutes locales comme Antonin Mougin ou Christophe Roussel, des revenants comme le champion de France Patrick Henry ou des voisins comme le Suisse Hunziker (finalement forfait), la lutte pour la victoire s'annonçait somptueuse.


          Dès l'ES 1, Mougin portait sa 207 en tête, devant Roussel et Mourey. Suivaient Henry sur Fiesta WRC, Potard en Clio Kit Car et Viana avec sa DS3 WRC. Le lendemain, Roussel lançait les hostilités en reprenant d'un coup d'un seul 7" à Mougin, alors que Mourey avait déjà renoncé pour problème mécanique. En scratchant à nouveau dans les spéciales 3 et 4, Roussel bouclait la première série de trois ES avec près d'une demi-minute d'avance sur Mougin et 45" sur Henry, qui montait en puissance après un début de course prudent.

          La seconde boucle ne changeait pas fondamentalement la donne, Roussel creusant l'écart, Mougin résistant autant que possible à la 208 T16 et au retour de la Fiesta WRC. Les routes et les conditions météo se chargaient d'écrémer le plateau... La dernière boucle allait en revanche bouleverser le classement avec l'abandon de Roussel dès la 8e spéciale, où Henry réalisait pour la première fois le temps scratch. Mougin récupérait la tête de la course mais voyait son poursuivant revenir à 10". Le pilote de la 207 réagissait bien et s'imposait dans les deux derniers chronos, remportant le rallye par la même occasion. Patrick Henry finissait à 30" du leader, et Dadid Deloy complétait le podium. Viana échouait à 25", devant la Subaru multicolore de Hinger, la 207 S2000 de Caritey, tandis que Stirling, Fairise, Cholley et Corberand complétaient le top 10.

          Si Mougin faisait coup double avec la victoire scratch et le groupe A, Deloy empochait le groupe N et la classe N4 devant Stirling, et Hinger le groupe R. Avec son top 10, Corberand s'imposait en F2000. La N2 revenait quant à elle à Lieffroy et la N1 à Pinot, mais l'essentiel était bien déjà, de voir l'arrivée ! Pour profiter pleinement de ces paysages si particuliers, il faudra évidemment revenir pour la 42e édition !


          Chaque photo est indexée avec le numéro et le nom de l'équipage (recherche possible par pilote, copilote, rallye, saison...) et un tirage ou une version haute résolution sans filigrane peuvent être commandés (nombreuses tailles et supports disponibles) via la fonction "Ajouter au panier" du site. Pour plus d'informations sur les prix, les dimensions, les supports (papier, métal...), et/ou si vous n'êtes pas anglophone, vous pouvez me contacter. Je me ferai un plaisir de vous répondre dans les plus brefs délais.


           Retrouvez aussi toute l'actualité du site sur facebook et sur twitter.

Powered by SmugMug Log In