Rallye de Meuse - tylwydd

Rallye de Meuse

Cereda sans coup férir

          Deux semaines après un rallye de Printemps achevé dans des conditions dantesques, les équipages du Grand Est se sont donné rendez-vous du côté de Gondrecourt le Château pour la nouvelle édition du rallye de Meuse. Relativement peu fourni, le plateau est toutefois de qualité et promet de belles bagarres dans les différentes classes. Il compte ainsi les pilotes locaux Adrien Cereda sur Skoda R5 et Daniel Fores sur Porsche 997 ou encore Fabien Frantz, lui aussi sur Skoda.


           Si la configuration peut laisser penser à des spéciales rapides, létat des routes au mieux bosselées, et pour le moins humides, rendent le parcours piégeur et plusieurs équipages vont laisser quelques plumes dans des cordes trop généreuses ou sur des freinages délicats, dautres se contentant de belles frayeurs, à limage de Geoffrey Thiery et de son navigateur Nicolas Lecomte, qui inaugure sa toute première course.

          La première spéciale, peut être la plus bosselée, dessine déjà une tendance : Cereda est en forme et la Fabia particulièrement efficace. Un ton en dessous du Meusien, Frantz perd tout de même près de 15". Sur un terrain qui ne lui est pas franchement favorable, Fores intercale pourtant sa Porsche entre les deux Skoda. Pour son retour au volant de la 207 S2000, Gregory Dapoigny ne peut accrocher que la 4e place provisoire. LES 2 confirme le podium provisoire, mais cest maintenant Fabrice Martin qui occupe la place dhonneur au prix dune belle attaque. Alors quil menait le groupe F2000, Pascal Gy doit une nouvelle fois renoncer, la faute à un cardan qui a décidé de casser à 1 km à peine du départ.

Une adhérence parfois délicate

Fores toujours en forme

          La deuxième boucle repart sur les mêmes bases : Cereda simpose à nouveau, et Frantz grignote quelques secondes sur Fores dans la spéciale dHoudelaincourt avant les perdre dans celle de Saint Joire. Chkondali sempare quant à lui de la 4e place tandis que Julien Bastien, régulièrement dans le top 10, maîtrise de mieux en mieux la DS3 R3 quil découvre pour loccasion.


La troisième et dernière boucle est surtout marqué pour le deuxième temps de Chkondali dans lES 5, et les sorties de route, sans gravité, de Godtler peu après le départ de lES 6, et de Mechet quelques centaines de mètres plus loin. En simposant dans lultime chrono, Cereda réalise la course parfaite et remporte la victoire à domicile. Second à 54 », Fores démontre quil peut encore tenir la dragée haute à des autos plus modernes. Frantz complète le podium final et remporte le groupe A, juste devant Chkondali, premier A8, et Martin, qui s'impose dans la classe R2.

          6e au scratch, Voillaume sadjuge assez facilement la classe A7, et Dapoigny ne peut finalement faire mieux que 7e. Bastien empoche le gain de la classe R3. 9e et premier N2, Poirot gagne aussi le groupe N, devant un Malglaive, premier F2000 et F2000/14, qui complète le top 10. En A6K, cest Ruchty qui impose sa 206 (S1600), et Janny fait de même en N3. Bresson remporte la N1 en 106, et Duchene la F2000/13. Houillons en F2000/12 et Haro en A5 clôturent le classement des victoires de cette course.

Texte & photos S. P.

Powered by SmugMug Log In